AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

;Partagez | 
 

 send me an angel (emrys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❈ MESSAGES :
234
❈ ARRIVÉE :
01/06/2016
❈ PSEUDO :
soeurs d'armes
❈ CARTE D'IDENTITÉ :
let's get lost
elle parle de toi comme si t'étais celui qui plaçait les étoiles dans le ciel.
✻✻✻
Parce que t'es beau
Comme une planète
Je t'ai dans la peau, je t'ai dans la tête
Je te le répèterai
Tant qu'il faudra
Tu peux pas t'en aller comme ça
et puis quand il est partit j'ai enfin compris pourquoi les tempêtes portaient un nom.

avatar
- pilleur sauvage -

MessageSujet: send me an angel (emrys)   Ven 29 Juil - 10:22

emrys targenya
am i in love with you or am i in love with the feeling ? 
❈❈❈
who you are
nom complet ❈ emrys, fleur noire, sauvage. ses pieds grincent sur le plancher abimé, les sens qui s'éveillent devant tes yeux fatigués. targenya, l'essence même d'une famille disparue, comme dernière rose, la fanée du bouquet. lieu de naissance  ❈ au soleil couchant, dans le désert du sud. alwali, la capitale de feu. âge  ❈ trop d'années pour les compter sur les doigts, pas assez pour pouvoir les oublier. vingt-deux poussières, qui ne semblent même plus valoir quelque chose, après tout ce temps. contrée actuelle ❈ celle du sud ne l'a jamais quitté. elle perdure dans ce désert qui ternit à ses yeux, et l'empêche de découvrir le monde, d'enfin s'envoler. triste vie. côté coeur ❈ elle a aimé, une seule fois, puis elle l'a laissé partir bien trop tôt à son gout. allégeance ❈ aucune. elle reste dans l'innocence de son pays, les yeux rivés vers d'autres intérêts, sans comprendre le but de sa vie. elle n'est encore qu'une enfant, bercée par les jeux de son esprit.    pouvoir ❈ elle contrôle le sable, emrys. elle joue avec le feu, et l'utilise pour de mauvais jeux. contrôle du pouvoir ❈ elle n'a jamais été une élève modèle et a toujours refusé d'aller à l'école. son don l'hypnotise, la rend plus forte, plus dangereuse. elle joue à des jeux qu'elles ne devrait pas, et elle ne contrôle rien quand son pouvoir fait surface. elle fait du mal, elle se fait du mal. et elle aime ça. à en perdre la tête.   groupe ❈ pilleurs sauvages.
piece of mind  

idéaliste, bornée, têtue, courageuse, insouciante, joueuse, influençable, casse-pieds, bavarde, observatrice, loyale, prétentieuse, protectrice, impatiente, a bon cœur.
emrys, c'est la fleur qui n'en est pas une. on la croit calme, avec ses allures de poupées, pourtant elle renferme un feu de courage au fond de sa poitrine. elle voudrait qu'on remarque qu'elle est plus qu'une simple fille, qu'elle peut servir à quelque chose, elle aussi. mais elle est coincée dans cette carapace de princesse prétentieuse de laquelle elle n'arrive pas à sortir. emrys, elle voudrait découvrir le monde, voler de ses propres ailes et enfin se sentir libre d'agir. elle se sent oppressée, enfermée depuis vingt-deux ans dans la même contrée, sans moyen de s'enfuir de ce désert glacé. emrys, elle est seule depuis bien trop longtemps, sans amis, sans famille, pour la guider dans ce merdier qu'on appelle la vie.
-----❈-----

- moi j'suis cloué au sol vu qu'l'amour donne des ailes -

PSEUDO/PRÉNOM ❈ soeurs d'armes, mais je préfère isciane. PAYS ❈ fraaaaance TU AS DÉCOUVERT WANO SUR ❈ mes fasses    TAUX DE PRÉSENCE  ❈ a peu près tous les jours.  TON AVIS SUR WANO ❈ tro moche    QUI SUIS-JE ❈ () je suis la création d'une adorable personne (x) je suis le fruit de mon imagination () je suis un prédéfini C'EST LE MOMENT DE SE LACHER ❈       .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❈ MESSAGES :
234
❈ ARRIVÉE :
01/06/2016
❈ PSEUDO :
soeurs d'armes
❈ CARTE D'IDENTITÉ :
let's get lost
elle parle de toi comme si t'étais celui qui plaçait les étoiles dans le ciel.
✻✻✻
Parce que t'es beau
Comme une planète
Je t'ai dans la peau, je t'ai dans la tête
Je te le répèterai
Tant qu'il faudra
Tu peux pas t'en aller comme ça
et puis quand il est partit j'ai enfin compris pourquoi les tempêtes portaient un nom.

avatar
- pilleur sauvage -

MessageSujet: Re: send me an angel (emrys)   Ven 29 Juil - 10:23

send me an angel
here i am, in the land of the morning star. 
La brise matinale venait de se lever. Douce, chaude, elle venait caresser la peau de velours d'Emrys et semblait se rafraîchir plus les minutes passaient. Les nuages montaient haut dans le ciel bleu azur, se formant et se déformant selon leurs propres désirs. Emrys regardait attentivement le coton blanc qui semblait se perdre dans le ciel d'été. Tout était si calme, si libre. Rien ne semblait inutile dans ce décor désertique. Tout était là, à sa place, même si tout était aussi spontané que le vent. C'était beau, c'était doux. Elle aussi, voulait connaître le gout de la liberté, de la douceur, de la beauté. Elle voulait être le vent qui souffle dans les arbres, le scintillement du diamant sur la neige, la douce pluie d'automne quand la vie se réveille dans le calme du matin, l'envol de ces oiseaux silencieux qui tournent dans le ciel. Emrys n'avait jamais pu goûter aux douces caresses de la liberté, qui l'appelait depuis douze années déjà. Douze ans, ça ne faisait pas beaucoup, pourtant, elle avait déjà l'impression de pouvoir décrocher les étoiles, Emrys. Princesse sans principes, elle rêvait de pouvoir enfin s'envoler dans les murmures lointains de la vie. Rêve trompeur, qui ne se réaliserait surement jamais, Emrys ne s'en rendait pas compte, elle pensait qu'elle se démarquerait des autres, qu'elle irait très loin. Oh, la vie n'était qu'une traître menteuse, qui amadoue les gens avec ses doux baisers de judas, avec ses artifices qui semblent magnifiques. Garce, elle vous plantait un pieux dans le cœur dès qu'elle en voyait l'occasion. Elle aimait ça, faire du mal, oh oui, la vie était une vraie garce. Ça, Emrys ne l'avait pas encore comprit, et ne le comprendrait surement jamais, l'enfant.
Une, deux, trois minutes passèrent, les yeux rivés sur le ciel du pays du Sud. Emrys se leva, l’impatience qui se dessinait déjà sur son visage. Peut-être que c'était de famille, son impatience lui venait surement de son père. Sans doutes, il n'avait jamais aimé attendre. Les yeux de la petite fille se dirigèrent vers la grande ville au loin. Elle s'était un peu éloignée de la capitale du pays de feu, elle aimait faire ça, se couper du monde, rêver de sa fausse liberté. Pourtant, il fallait rentrer, retrouver la maison familiale et s’excuser de ne pas avoir prévenu de son départ. Elle se retrourna et se dirigea vers les maisons et les bâtiments. Les fines jambes d'Emrys sautillaient sur le sol désertique et se dirigeaient dans les ruelles d'Alwali. Elles s'arrêtèrent devant une maison, grimpèrent les marches de la maigre terrasse deux par deux et entrèrent dans le petit l'édifice. La maison d'Emrys n'était pas très grande, par manque de moyens, pourtant, le bâtiment accueillait les quatre personnes qui y habitaient : ses parents, son frère, et elle-même. Son frère avait deux ans de plus qu'elle, mais elle ne s'était jamais vraiment entendu avec lui. Il était trop sérieux, trop patient pour la fougue qui coulait dans les veines d'Emrys. Ils ne se parlaient presque pas, hormis pour se disputer maintes et maintes fois, presque toujours par la faute d'Emrys. Les parents d'Emrys n'avaient jamais étés très aimants avec leur fille benjamine. Elle n'était pas voulue, c'était certain, et beaucoup de personnes se demandaient pourquoi la mère de la famille n'avait pas avorté ou simplement abandonné son enfant. De plus, Emrys s'était avérée être une enfant à problèmes, avec des excès de folie concernant la forte magie qu'elle détenait. Ils avaient essayé de la mettre dans une école pour qu'elle canalise son don, mais elle avait toujours refusé, par peur qu'on lui prenne définitivement la mince liberté qu'elle possédait. Emrys n'avait jamais été aimé dans cette famille de fer. Elle le savait, elle n'en doutait pas.
"J'suis rentrée". Emrys se dirigea dans la cuisine de la maison. Elle n'était pas spacieuse et ne pouvait accueillir que trois personnes maximum, pourtant, c'était l'endroit où la famille aimait se retrouver le soir, quand ses parents étaient rentrés du travail.  Elle s’étonna de n'y voir personne quand elle s'y renda. Trente secondes passèrent, mais personne ne lui répondit. "M'man ? P'pa ?" Silence radio. Toujours personne. Emrys se rendit dans le salon, espérant y trouver sa famille, au lieu de ça, elle y trouva une pièce aussi vide que la dernière. "Lucas ?" Elle appela cette fois-ci son frère, qui lui non plus, ne tenait pas à lui répondre. Alors elle s’essaya sur le vieux canapé, attendant un signe, un mot, une parole ou même juste un bruit, qui trahirait leur présence. Mais la maison demeura silencieuse. Ils étaient partit, et ce que se savait pas encore Emrys, c'est qu'ils ne reviendraient jamais. Ils l'avaient abandonné.

Les nuages dans le ciel étaient prêts à gronder, la fureur qu'ils retenaient depuis quelques heures déjà semblaient à deux doigts d'éclater. La haute carrure d'Asaël se tenait devant la maigre d'Emrys, quelques centimètres les séparaient seulement. Les yeux noisettes de l'homme semblaient lancer des étincelles, Emrys avait la sensation que ce regard lui transperçait le cœur et les tripes. Ses joues étaient à vif, son souffle trop important. Elle avait crié, hurlé, pour qu'il ne parte pas. Elle ne voulait pas que lui aussi, l'abandonne. Elle savait qu'elle allait se retrouver une nouvelle fois toute seule. "Je t'en prie ne pars pas, je ferais des efforts ! Je te promets, mais ne me laisse pas seule. Fais pas comme eux."  Une larme chaude coula sur sa peau de porcelaine, elle glissa le long de sa joue pour atterrir dans le coin de sa lèvre. Un gout de sel s'insinua dans sa bouche. Asaël, en face d'elle, avait les yeux humides et se mordait la lèvre du bas. "Tu comprends pas Emrys. Tu comprends rien." Ses mots avaient eu l'effet d'un coup de poignard pour Emrys. Trois secondes passèrent. Quatre, cinq. Emrys frappa du poing la roche qui se trouvait à côté d'elle. Une douleur afflua dans la main, mais elle n'y fit pas attention. "Alors dis moi ! Je sais pas, fais quelque chose mais ne me laisse pas en plan ici ! Tu peux pas me faire ça !" Une goutte de sang tomba au sol. Emrys serra son poing blessé de plus belle, cherchant à ne pas penser à la douleur qui la tourmentait. Asaël n'avait pas à la voir souffrir, elle ne voulait pas paraître encore plus faible qu'elle ne l'était déjà. "Emrys, tu ne comprends donc pas ! Je t'aime comme un dingue ! Mais j'ai bien compris que c'était pas le cas pour toi." Il pointa du doigt une bande de garçon à quelque mètres d'eux avant de continuer. "Ils sont tous là à raconter leurs fiertés et leurs réussites et moi la seule chose de bien dans ma vie que j'ai à raconter, c'est toi. Je t'aime, mais je peux plus continuer comme ça, sans savoir si toi aussi tu m'aimes ou pas en retour." Une autre larme coula le long de sa joue. Pourquoi c'était toujours comme ça ? Pourquoi ils l'abandonnaient tous ? "Alors je suis désolée Emrys, mais oui je m'en vais. Je reviendrai, peut-être, mais je ne suis pas prêt à continuer comme ça. Grandis un peu, et ensuite appelle moi, là je reviendrai." Il se retourna, éloigna d'elle et lui lança un dernier regard, rempli de regret. "Au revoir." Puis, elle le regarda s'éloigner, le sac à dos sur les épaules, ses cheveux bruns dans le vent. Lui aussi était partit, par sa faute. Cinq ans qu'ils se connaissaient, il l'avait accueilli, il l'avait aimé, mais elle n'avait pas su lui rendre ce qu'il demandait en retour : de l'amour. Elle était égoïste de penser qu'il serait toujours là pour elle. Ce n'était pas le cas, lui aussi était parti. Lui aussi l'avait abandonné. Du haut de ses vingt ans, Emrys était seule. Encore. Elle le serait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

send me an angel (emrys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Distributeur de sourires – ft. Emrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-